Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nidhal ATTIA

Militant écologiste tunisien et biologiste marin de formation. Je défends la conservation de la biodiversité et le maintien des écosystèmes. Je suis un formateur sur les changements climatiques et je porte un grand intérêt aux négociations politiques sur le climat que je suis de très près. Mon rôle est d’accroître la compréhension des citoyens aux enjeux des changements climatiques et de développer des plans d'adaptation aux conséquences prévues. Je cherche aussi à développer un esprit d'engagement et de militantisme auprès des jeunes et de renforcer leurs capacités en termes de politique environnementale et climatique afin qu'ils rejoignent la lutte contre les changements climatiques.

Importance des forets !

Publié le 3 Octobre 2015 par Nidhal ATTIA in forets, biodiversité, engagement des jeunes, changements climatiques, tunisie

Dans l’optique de protéger et de défendre les forêts tunisiennes, nous (jeunes de l'Association Earth Hour) avons lancé le projet « Forest Eyes » qui est mené en collaboration avec Earth Hour Tunisia, le Fonds Mondial pour la Nature et la Direction Générale des Forêts ayant pour principal objectif de lutter contre les incendies des forets sachant que le phénomène s’est aggravé ces dernières années si on se réfère aux statistiques officielles qui attestent que même si les causes sont d’origines diverses, la principale et la plus inquiétante est les incendies provoquées.

L’idée derrière notre projet est de faire des incendies des forets une affaire qui intéresse tous les citoyens. Ainsi nous avons fait appel à des éco-volontaires, des bénévoles, des jeunes amoureux de la nature et des associations environnementales locales de partout en Tunisie. Tous ont été réunis grâce à une application sur smartphone qui permet de signaler immédiatement et instantanément les incendies et donc d’intervenir efficacement ce qui va créer à son tour une mobilisation générale autour du problème des incendies et va augmenter la vigilance des citoyens.

Commenter cet article