Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nidhal ATTIA

Militant écologiste tunisien et biologiste marin de formation. Je défends la conservation de la biodiversité et le maintien des écosystèmes. Je suis un formateur sur les changements climatiques et je porte un grand intérêt aux négociations politiques sur le climat que je suis de très près. Mon rôle est d’accroître la compréhension des citoyens aux enjeux des changements climatiques et de développer des plans d'adaptation aux conséquences prévues. Je cherche aussi à développer un esprit d'engagement et de militantisme auprès des jeunes et de renforcer leurs capacités en termes de politique environnementale et climatique afin qu'ils rejoignent la lutte contre les changements climatiques.

Soutien Sea Shepherd France à Paris

Publié le 10 Janvier 2016 par Nidhal ATTIA

Si le massacre d'animaux marins est souvent l'apanage des pays asiatiques (chasse à la baleine, massacre de dauphins au Japon, Corée du Sud, etc.), ces pratiques existent également en Europe, outre la chasse à la baleine en Islande, un pays s'adonne chaque année à une pratique sanguinaire : le Grindadrap, c'est à dire le rabattage et le massacre de familles entières de dauphins-pilotes (ou globicéphales, ou encore baleines-pilotes) aux îles Féroé (Danemark). Une tradition barbare soutenue officiellement par le gouvernement danois et passée sous silence par les médias et dirigeants européens. Cette manifestation est pour dénoncer toutes les pratiques inhumaines et qui consiste à mutiler et exterminer les mammifères marins. (12 décembre 2015 à Champs e Mars/PARIS) Si le massacre d'animaux marins est souvent l'apanage des pays asiatiques (chasse à la baleine, massacre de dauphins au Japon, Corée du Sud, etc.), ces pratiques existent également en Europe, outre la chasse à la baleine en Islande, un pays s'adonne chaque année à une pratique sanguinaire : le Grindadrap, c'est à dire le rabattage et le massacre de familles entières de dauphins-pilotes (ou globicéphales, ou encore baleines-pilotes) aux îles Féroé (Danemark). Une tradition barbare soutenue officiellement par le gouvernement danois et passée sous silence par les médias et dirigeants européens. Cette manifestation est pour dénoncer toutes les pratiques inhumaines et qui consiste à mutiler et exterminer les mammifères marins. (12 décembre 2015 à Champs e Mars/PARIS)
Si le massacre d'animaux marins est souvent l'apanage des pays asiatiques (chasse à la baleine, massacre de dauphins au Japon, Corée du Sud, etc.), ces pratiques existent également en Europe, outre la chasse à la baleine en Islande, un pays s'adonne chaque année à une pratique sanguinaire : le Grindadrap, c'est à dire le rabattage et le massacre de familles entières de dauphins-pilotes (ou globicéphales, ou encore baleines-pilotes) aux îles Féroé (Danemark). Une tradition barbare soutenue officiellement par le gouvernement danois et passée sous silence par les médias et dirigeants européens. Cette manifestation est pour dénoncer toutes les pratiques inhumaines et qui consiste à mutiler et exterminer les mammifères marins. (12 décembre 2015 à Champs e Mars/PARIS)

Si le massacre d'animaux marins est souvent l'apanage des pays asiatiques (chasse à la baleine, massacre de dauphins au Japon, Corée du Sud, etc.), ces pratiques existent également en Europe, outre la chasse à la baleine en Islande, un pays s'adonne chaque année à une pratique sanguinaire : le Grindadrap, c'est à dire le rabattage et le massacre de familles entières de dauphins-pilotes (ou globicéphales, ou encore baleines-pilotes) aux îles Féroé (Danemark). Une tradition barbare soutenue officiellement par le gouvernement danois et passée sous silence par les médias et dirigeants européens. Cette manifestation est pour dénoncer toutes les pratiques inhumaines et qui consiste à mutiler et exterminer les mammifères marins. (12 décembre 2015 à Champs e Mars/PARIS)

Commenter cet article