Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nidhal ATTIA

Militant écologiste tunisien et biologiste marin de formation. Je défends la conservation de la biodiversité et le maintien des écosystèmes. Je suis un formateur sur les changements climatiques et je porte un grand intérêt aux négociations politiques sur le climat que je suis de très près. Mon rôle est d’accroître la compréhension des citoyens aux enjeux des changements climatiques et de développer des plans d'adaptation aux conséquences prévues. Je cherche aussi à développer un esprit d'engagement et de militantisme auprès des jeunes et de renforcer leurs capacités en termes de politique environnementale et climatique afin qu'ils rejoignent la lutte contre les changements climatiques.

AuJapon : des biscuits pour chiens... à base de baleine

Publié le 28 Mai 2013 par Nidhal ATTIA

Sur son site internet, la société Michinoku Farm vante ses biscuits fabriqués avec de la chair de rorqual commun d'Atlantique Nord, une espèce menacée, en précisant que cette viande est bonne pour la santé de ces petits bichons car "basse en calorie, pauvre en graisse, et riche en protéines".

Pour Ikan, l'une des associations japonaises qui est tombée sur cette publicité et a révélé l'histoire, c'est le summum de l'abomination : "la raison la plus probable pour que des boutiques vendent de tels biscuits, c'est viser une clientèle friquée qui veut uniquement montrer son argent en achetant ça", a expliqué mardi Nanami Kurasawa, responsable de cette ONG.

Michinoku Farm propose ces biscuits à la baleine à 3.780 yen (28 euros) les 500 grammes, mais on peut aussi acheter un sachet de 60 grammes. Ikan précise que la viande de baleine utilisée pour la confection de ces biscuits est d'origine islandaise, autre grand pays baleinier.

Mais sur le site japonais, on ne trouve pas que des biscuits à base de baleine. L'internaute peut acheter de la nourriture pour son animal de compagnie à base de cheval de Mongolie ou de kangourou.

Le Japon tue des baleines en vertu d'une tolérance de la Commission baleinière internationale (CBI) pour la chasse à des fins de recherche, bien que la chair des animaux finisse sur les étals nippon. L'organisme international proscrit toute pêche commerciale.

Source:

Des écologistes japonais n'en reviennent pas : une société de Tokyo propose des biscuits pour chiens à base... de baleine

Des écologistes japonais n'en reviennent pas : une société de Tokyo propose des biscuits pour chiens à base... de baleine

Commenter cet article